SONDAGE. La cote de Najat Vallaud-Belkacem bondit… à droite

En un mois, l’ex-porte-parole de François Hollande durant la présidentielle de 2012 est grimpée de la neuvième à la seconde place de ce classement très prisé de la classe politique. Une ascension irrésistible qui lui permet à seulement 36 ans de devenir la personnalité de gauche préférée des Français. Si elle reste derrière Martine Aubry dans le coeur des sympathisants de gauche, la nouvelle ministre de l’Education opère une percée inédite… dans l’électorat de droite. Alors que des journaux comme “Valeurs Actuelles” et “Minute” lui consacrent cette semaine des couvertures agressives, Najat Vallaud-Belkacem peut se réjouir de constater que sa cote a bondi de 16 points en un mois chez les électeurs Continue reading

Enquête ouverte sur la fausse circulaire sur des cours d’arabe attribuée à NVB

Najat Belkacem, la ministre qui ne laisse personne indifférent Najat Vallaud-Belkacem, la nouvelle ministre de l’Éducation nationale, est la première femme à prendre la tête de la rue de Grenelle. En charge du portefeuille de la Ville, de la Jeunesse et des Sports dans le précédent gouvernement de Manuel Valls, elle avait auparavant dirigé le ministère des Droits des femmes et avait été porte-parole du gouvernement. Son parcours politique, ses origines familiales, ou encore ses prises de position en faveur du mariage gay ne manquent pas de susciter d’incessantes polémiques. Un faux document qui portait la signature scannée de la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem conseillait la tenue de cours d’arabe lors d’activités périscolaires. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire. Elle est jeune, photogénique, Continue reading

Najat Vallaud-Belkacem ouvre un « café des parents » pour exposer sa méthode politique

Le Monde | 16.09.2014 à 11h39 • Mis à jour le 16.09.2014 à 15h47 | Par Maryline Baumard La « vraie » France sous les ors de l’hôtel de Rochechouart… S’essayant à la démocratie participative, la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a reçu onze pères et mères d’élèves, lundi 15 septembre, rue de Grenelle à Paris. « Les parents sont des acteurs de l’école et, à ce titre, j’ai souhaité leur ouvrir les portes de ce ministère, à la fois solennellement et symboliquement », a-t-elle déclaré à la sortie de cette discussion d’une heure trente, sans ordre du jour. Nabila Fertas en était. Lundi soir, elle n’a pas fait faire les devoirs de ses enfants ni préparé le dîner. Elle est venue de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) pour expliquer à la ministre que « l’an dernier, l’école Diderot a dû supporter 68 journées Continue reading